Artisan-créateur de poupées, je crée pour vous, la poupée de votre enfant.

Vous recherchez des cadeaux uniques, faits sur-mesure, pour mettre des étoiles dans les yeux de ceux à qui vous les offrirez ?

Vous êtes au bon endroit !

Je crée pour vous, la poupée de votre enfant.

Vous ne souhaitez pas attendre la confection ?

Retrouvez les modèles déjà créés et disponibles sur   Un Grand Marché ou Etsy

Pour les patron tricots, c'est sur   Un Grand Marché ou Makerist !

Certains tricots sont également disponible sur    Un Grand Marché ou Etsy

 

Pour toute autre question, n'hésitez pas à me contacter.

 

Et pour s'abonner, c'est sous ma photo de profil, en haut,  à droite.

 

My Lovelly Dolls, on en parle aussi dans le journal :   ICI

"Ses poupées feront fureur à l'exposition artisanale"

Publié le 23/11/2014 à 05:36 | Mis à jour le 01/06/2017 à 22:50

MLDTRinuit

Nataly présente ses poupées ravissantes à Martaizé ce week-end.

 

Nataly Provost a toujours eu une influence manuelle et artistique. Elle passe un bac littéraire et débute cependant dans la vente. Son côté « artiste » la pousse vers le dessin, puis le tricot et la couture. La création des poupées est son défi.

C'est à Frontenay-sur-Dive que Nataly Provost a installé son atelier en 2011 pour produire ses « Lovelly Dolls » : la machine à coudre, toujours en alerte, n'attend que l'inspiration de la créatrice pour se mettre en marche.
Si la jeune femme a fait ses armes dans le tricot, c'est à partir d'un reportage et grâce à une amie qu'elle a relevé le défi : lancer son entreprise et fabriquer ses propres poupées.

Certaines sont parties aux États-Unis

Autodidacte, elle apprend seule mais s'inspire des poupées Waldorf, ces poupées dont les yeux sont des traits, sans expression - volontairement. Car selon leur pédagogie, c'est à l'enfant de faire fonctionner son imagination, en projetant ses propres émotions sur la poupée.
Mais Nataly a l'âme créatrice et ses propres émotions. Alors, « petit à petit j'ai commencé à leur donner une expression », dit-elle.
En fait, elles ont toutes une lueur dans les yeux : une petite touche de blanc brodée à la main anime leur regard et leurs joues rendues roses par une touche d'aquarelle leur donnent vie. Nataly s'éloigne un peu de l'origine pour imprimer sa touche personnelle.
Les poupées sont ensuite testées, grâce à sa fille Alizée, « son crash test », qui prend sa maman pour le « Lutin du Père Noël ».
La créatrice utilise des matières naturelles : laine cardée pour le rembourrage, habits faits mains en coton, les cheveux en mohair. Si une seule poupée prenait plusieurs jours au début, elle les fabrique à présent en une bonne douzaine d'heures.
Nataly prépare sa 71 e« fille de tissu »et chacune a un prénom. Certaines sont parties aux États-Unis, et la dernière, une commande spéciale de la romancière Monia Sommer est une poupée à l'effigie de son héroïne : Galatéa.

Vous pouvez la retrouver sur http://mylovellydolls. canalblog.com

en savoir plus

Une exposition à Martaizé

Nataly Provost est à l'exposition artisanale organisée par la Familiale, ce dimanche à la salle des fêtes de Martaizé. De nombreux artisans créateurs de la région y seront : qualité, diversité et surtout originalité seront au rendez-vous avec de nombreuses idées cadeaux. Bijoux, peintures, photos et enluminures, gravure sur verre, sculptures sur métaux, écharpes colorées et uniques, et tous les travaux des membres de l'association. Côté lecture, Christophe Bellan présentera son livre « Le Paria ».